L’ENNUI AU TRAVAIL

Dites-moi que vous ne vous êtes jamais ennuyé au travail que je vous lance la première pierre. Nous avons tous été confronté à cet instant dans notre travail, suite à une baisse d’activité, ou que vos tâches étaient terminées.

Alors se la couler douce au travail, c’est plaisant quelques minutes, mais lorsque cet ennui vous touche pour la journée entière voir plus, je peux vous dire que les aiguilles de votre montre vont tourner aussi vites que l’administration Française. Après avoir fait le surfeur d’argent sur le web, après avoir regardé la reproduction des mammifères aquatiques et autre zapping sur YouTube, vous vous trouvez dans une impasse, celle de l’ennui.

 

Est-ce reconnu dans le monde du travail ? Existe-t-il des solutions pour ne plus s’ennuyer au travail ?

 

Plus communément appelé « Bore-Out », ce sujet reste tabou dans le monde du travail, au contraire de son cousin le « Burn-Out ». Il est surtout très mal vu d’être payé à rien faire en France, mais en avons-nous surtout le choix ? Lorsque vous rejoignez un nouveau job, il vous faut un temps d’adaptation, pas d’ennui possible, il faut vous intégrer à votre poste, vos missions, vos collègues, ainsi que les lieux. C’est après votre acclimatation, que le bore-out peut arriver.

Je vous entends déjà dire : « Oui mais c’est que dans la fonction publique, ils sont payés à rien faire, il y a trop de fonctionnaires ». Je vous coupe tout de suite, dans le privé également le bore-out est présent, et bien plus que vous ne le pensez.

 

Le problème de l’ennui au travail, c’est que vous vous sentez responsable, fainéant, également un sentiment de honte vous envahi, cela à un effet psychologique qui peut s’avérer dévastateur. Vous battre contre le temps sera votre leitmotiv.

Pour résoudre ce problème, deux solutions s’offrent à vous. Tout d’abord ne pas avoir honte d’en discuter avec votre supérieur hiérarchique, il vous proposera des missions supplémentaires (acceptez uniquement les missions en cohérence avec votre poste, vous n’êtes pas un larbin), un bilan de compétence ou encore une formation continue.

La seconde option qui s’offre à vous est de partir de l’entreprise. Brutale et radicale, cette solution résout votre problème certes, mais c’est à vous de trouver l’offre d’emploi qui saura vous séduire, et vous motiver pour enfin pouvoir montrer vos capacités. Résiliation à l’amiable, ou démission, à vous de voir avec votre entreprise, malheureusement le bore-out n’est pas reconnu par la plupart des responsables des ressources humaines.

 

J’ai moi-même été touché par l’ennui au travail, à essayer de tuer le temps, heureusement pour moi ce ne fût que passager, alors pour ceux qui sont touchés chaque jour, vous pouvez agir, il n’est pas trop tard pour ne pas tomber dans une spirale infernale.

Pour terminer je vous propose un livre du chercheur Christian BOURION qui s’est penché sur le sujet, vous le trouverez sur Amazon entre autre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *